Le musée des cent victimes de Frankolov – Crime de Frankolov de Stranice

Le musée des « cent victimes de Frankolov » a été fondé en mémoire de l’événement de la seconde guerre mondiale, lorsque cent patriotes slovènes ont été pendus à Graben na Stranicah. Le meurtre cruel des patriotes à la fin de la guerre, le 12 février 1945 à Graben na Stranicah compte parmi les pires crimes des nazis durant la seconde guerre mondiale. Il a été perpétré en tant que vengeance et représailles contre l’embuscade des partisans dans le passage de Tesno, où est tombé l’un des fonctionnaires nazis les plus importants, Anton Dorfmeister, mort des suites des blessures le jour suivant à l’hôpital de Celje. En échange de sa vie, les nazis ont pris cent otages des prisons de Maribor, Celje et Trbovlje, les ont conduits à la prison de Stari pisker à Celje, puis les ont pendus aux pommiers aux bord de la route, et enterrés dans deux fosses communes. A l’occasion du soixantième anniversaire de cet acte criminel, l’association « les cent victimes de Frankolov » de Stranice a inauguré une collection permanent dans le musée situé en face des fosses. L’auteur de la collection, Tone Kregar, a obtenu le prix Valvasor en 2006.

TIC ZREČE
Cesta na Roglo 13b
3214 Zreče
KONTAKT
T:
+386 (0)3 759 04 70
F:
+386 8 205 08 36
E:
I: